Assemblée Générale 2018 de RESSAC VOLONTARIAT

Retraite :Action de se retirer ou fait d’être retiré.

État d’une personne qui a cessé toute fonction, tout emploi, en raison de son âge ou d’une incapacité et qui a droit à une pension. C’est ce qu’a rappelé Martine dans  un parcours sémantique et littéraire en compagnie du mot retraite.

Mérimée, Colomba,1840 : Orso sourit en voyant Colomba hésiter à se mettre à table avec lui. Il lui sut bon gré d’ailleurs du silence qu’elle observa pendant le souper et de la prompte retraite qu’elle fit ensuite.

Ce n’est pas cette image de la retraite que donnaient les bénévoles de RESSAC VOLONTARIAT lors de l’Assemblée Générale réunie ce mois de mars.

Rolande Chabert

RESSAC VOLONTARIAT réunit une centaine de retraités déterminés à s’affirmer, encore et encore, comme citoyens actifs et acteurs dans la cité et qui ont offert plus de 11 000 heures de bénévolat à leurs concitoyens en 2017.

Cette activité leur permet de combattre l’isolement de seniors plus fragiles (visites d’amitié ou dossiers de retraite) soit de rencontrer des personnes de tous âges  (contes, création d’entreprise).

Cette année, Ressac a été reconnue « association d’intérêt général » en mai. Cette reconnaissance de la qualité de l’engagement et du travail permet de faire appel à la générosité privée et notamment de nouer des partenariats avec des entreprises.

Cette activité se répartit entre quatre sections :

VISITES ET APPELS AUX PERSONNES AGEES (PARIS)

Des études montrent que l’’isolement des personnes âgées est un problème majeur pour le maintien à domicile.  Les visites proposées par les bénévoles de RESSAC contribuent à rompre cette solitude.

Sachant qu’en 2015 Paris comptait 465 000 habitants de 60 ans ou plus, (ou « séniors »), que dans les années à venir, du fait du vieillissement de la population, les séniors parisiens seront de plus en plus nombreux à connaître des situations de dépendance (en 2016 on y dénombrait 29 136 personnes en perte d’autonomie, elles seront environ 32 000 d’ici 2020), cette activité est appelée à prendre une ampleur nouvelle .

Visites et participation aux animations en maison de retraite

Les EHPAD se montrent toujours très intéressés par les visites de bénévoles, même si cela implique dans un premier temps des entrevues par le psychologue et l’animateur.  Des chartes de bénévolat sont ensuite signées.

Des expériences sont aussi tentées, par exemple, la lecture par une personne âgée de ses souvenirs d’enfance dans un arrondissement de Paris, en l’occurrence cette année Belleville, à des résidents en EHPAD, lecture suivie d’échanges…  Cette expérience va être tentée en présence aussi d’écoliers.  A suivre donc.

Des visites privées ont lieu dans 6 EHPAD parisiens, mais également des participations à des activités diverses et variées dont la lecture ou le maintien en ordre d’une bibliothèque.

Les visites à domicile se répartissent dans Paris et en banlieue proche.   Elles sont organisées à partir de demandes en provenance des CLIC parisiens, d’assistantes sociales des mairies, mais aussi d’associations telles que Les Petits Frères des Pauvres, FOSAD, etc., et de professionnels de santé,

Les Caisses de retraite, telles qu’APICIL et AG2R-AGIRC/ARRCO sont des sources d’adresses de personnes âgées, en demande.

Les familles aussi sont concernées par la solitude éprouvée par leurs parents et nous recevons ainsi des appels en direct des enfants mais aussi des personnes âgées elles-mêmes, celles qui naviguent sur Internet ou qui demandent à leurs mairies.

Rolande

Innovation

RESSAC est une association de retraités. Toutefois, l’équipe « Visite aux personnes âgées » accueille depuis 2017 des candidats bénévoles  plus jeunes afin de répondre d’une manière plus large  aux demandes de visites, et de permettre aux jeunes bénévoles d’enrichir leur cursus.

Accompagnement à la constitution des dossiers retraites et d’allocation solidarité aux personnes âgées (Aspa).

L’explosion des demandes enregistrées en 2016 s’est confirmée en 2017 et a été multipliée par deux dans les mairies d’arrondissement et au siège de l’association. Cette année encore nous avons surmonté, endigué ce flot, grâce à la forte implication des bénévoles, les anciens et les nouveaux, à la synergie avec la section « aide à la création d’entreprise » et à l’aboutissement des démarches entreprises en 2016/2017 auprès des mairies du 13ème et du 20ème et auprès de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV).

Les demandeurs

1053 personnes ont été reçues cette année au titre de l’aide à la constitution et au suivi des dossiers de retraite contre 558 en 2016.

La plupart des dossiers concerne des personnes à carrière complexe, ou ayant des difficultés à faire leurs démarches et à remplir leur dossier car maitrisant mal la langue française, ou bien encore découragées par l’outil internet qu’il est désormais conseillé d’utiliser et les difficultés pour certains de communiquer avec l’administration.

CONTES POUR TOUS

L’ équipe de conteurs et conteuses s’est considérablement étoffée cette année, suite à la présence de Ressac aux forums associatifs organisés en septembre dans les arrondissements parisiens, grâce aussi au site internet. Ceci implique un effort d’intégration et de formation continue par les « anciens »

Ces « voyages » permettent au nouveau conteur de se faire une idée plus précise du contenu et de la forme des racontées ainsi que des divers types de publics et de lieux : EPHAD, crèches, écoles maternelles, primaires, lieux associatifs.

De plus, une journée de formation, financée par Ressac et animée par un conteur professionnel, est offerte aux conteurs. La formation a porté en 2017 sur « le conte et l’intergénérationnel ». À partir d’exercices et de mises en situation, elle a permis aux participants d’élaborer des pistes de réflexion pour mettre en place des activités communes aux enfants et aux personnes âgées.

Des expériences ont été mises en place à la crèche Littré et au pôle citoyen du 4ème arrondissement sous la forme d’un spectacle « contes, images, musique », une expérimentation confortée dans la durée à la crèche Broussais où deux conteuses ont commencé leurs racontées en janvier 2017 et continuent aujourd’hui encore.

A l’inverse, des perspectives prometteuses qui s’arrêtent brutalement en raison d’un changement d’animateur ou de direction chez certains  partenaires.

CONSEIL A LA CREATION D’ENTREPRISE

Ressac a animé en 2017 près de 400 permanences, formations et présences à divers évènements.

Les 18 conseillères et conseillers de la section assument une permanence par semaine dans 7 mairies d’arrondissement de Paris, et deux autres au siège ; également deux à trois fois par mois dans deux agences Pôle Emploi du 18ème .

RESSAC est aussi présent depuis 2017 chez deux nouveaux partenaires : une permanence par mois au CIDJ et deux par mois à la Cité des Métiers, centre ressource de référence dans le domaine de l’aide à la création d’entreprise.

Invités par des partenaires, Adie, Pôle Emploi et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, nous avons participé à des évènements consacrés à la création d’entreprise.

Nous assurons, en plus, des formations dans des agences Pôle Emploi : sur la micro-entreprise, sur les étapes de la création d’entreprise et la problématique « que faire quand on s’est immatriculé micro-entrepreneur sans s’y être préparé ».

La situation socio-économique des candidats a un peu évolué par rapport aux années précédentes. Seules 38% des personnes reçues ont un emploi salarié ou sont indépendantes. Les catégories fragilisées restent importantes (62 %). Parmi elles, le taux de ceux en très grande précarité (RSA, ou  ASS -Allocation de Solidarité Spécifique- ou rien) est de 28 % ; les autres (34%) bénéficient de l’assurance chômage.

Les projets des candidats restent d’ampleur limitée bien qu’il y ait d’heureuses surprises : quelques projets dont les besoins de financement dépassaient 200 000 €, par exemple, deux jeunes filles, récemment sorties de l’ESSEC, qui proposent des plats cuisinés sur Internet et dont l’activité semble bien démarrer. Pour les projets plus modestes, les créations en micro-entrepreneur prennent le pas sur les projets de société,


Quelques exemples de contacts originaux :

Sonia, jeune comédienne d’origine maghrébine qui voulait faire un livre illustré contant l’histoire d’une petite Kabyle habitant Barbès et découvrant ses origines africaines à partir de la cuisine. Le premier livre est sorti, il est vendu chez Gibert-Barbès. Mais aussi, une personne qui voulait s’établir conseillère en création d’entreprise et qui venait demander conseil à Ressac sans craindre la concurrence mais aussi une ferme aux Antilles pour cultiver des ananas et de la canne à sucre, un élevage de porcs au Sénégal, une location de poussettes, un site pour dénoncer le sexisme, un site de rencontre, etc.

Accueil, Secrétariat

Toute cette activité bénévole nécessite un secrétariat, un accueil téléphonique une communication interne et externe. Quatre bénévoles, outre leur activité dans leurs sections, viennent appuyer la secrétaire salariée à temps partiel pour rendre le secrétariat chaleureux et fiable.

L’Assemblée générale donnait bien l’image d’une petite machine qui tourne à plein régime dans la confiance et la bonne humeur.

RESSAC aurait besoin de s’étoffer un peu pour répondre à toutes les demandes qui s’adressent à elle. Le recrutement est une des priorités de l’année.

Approbation des comptes et renouvellement du CA

Conseil d'Administration de Ressac

Au terme de l’Assemblée Générale, les comptes et le rapport ont été adoptés à l’unanimité et le Conseil d’administration renouvellé.

Le Rapport d’activité complet et les comptes sociaux de RESSAC peuvent être téléchargés ci dessous.

Bonne lecture.

Après la réunion, buffet convivial.

Documents à télécharger

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *