Assemblée de rentrée 2021

Reunion de rentrée 2021

L’année 2020 marquait le 20è anniversaire de RESSAC. Il avait été décidé de célébrer dignement l’événement. Malheureusement , le Covid en a décidé autrement et perturbé longtemps le fonctionnement de l’association.

La réunion de rentrée 2021 de RESSAC n’a pu être organisée qu’en novembre. 

En contrepartie, beaucoup de chaleur , un grand plaisir de se revoir et de grands sourires sous les masques.

S’agissant néanmoins d’anniversaire un groupe de conteurs et conteuses ont entrepris, sous la houlette d’Emmanuel, de conter L’EPOPEE DE RESSAC. En huit saisons, un envol et plusieurs chansons l’histoire de RESSAC est contée en alexandrins avec beaucoup d’humour.

On peut télécharger ci-dessous la version intégrale. On donnera plus loin quelques extraits.

Les sections

En quelques mots, le Président a rappelé ce que fut l’activité de RESSAC au cours de cette période, avant de laisser la parole aux animateurs de section.

L’aide aux dossiers de retraite

Pour la section retraite après la mauvaise année 2021 les conseillers retraite devraient avoir assuré près de2000 rendez-vous en 2021.

A quoi reconnait on un conseiller retraite quand il va à sa permanence : Il est chargé, de dossiers, d’enveloppes de sa règlementation retraite..etc. Un peu comme s’il partait à un voyage. Et c’est d’ailleurs le cas. Virtuellement il voyage d’Est en Ouest, du Nord au Sud ..Il rencontre même des bénéficiaires nés à Paris !!

Sinon, il a souvent à faire à des situations difficiles, la maladie, le handicap , la solitude.. Heureusement, les conseillers peuvent faire appel à des jokers pour les aider , la Cnav et la solidarité entre les conseillers. Le téléphone sonne souvent à l’heure des permanences..

Les contes

Les racontées sont actuellement proposées dans une cinquantaine de lieux : crèches, écoles, bibliothèques, EPHAD…

Les conteurs s’adressent souvent à des auditoires protégés, la plupart des racontées ont dû être suspendues en ce début d’année mais elles reprennent aujourd’hui.

Durant le confinement, les conteurs ont créé et partagé des poèmes qui ont donné matière à un recueil « Sourions quand même » du Cercle des poètes confinés.

Plus récemment, les choses reprennent. De nouvelles demandes se présentent notamment des écoles et des crèches, des haltes garderies.

Un rendez vous retraite

Petit reportage d’un rendez-vous retraite (un peu sous forme de conte).

Martine

Il était une fois….Plus exactement il était 2138 fois…
L’homme venait de loin, de l’Ile Rouge, bien au-delà de l’équateur. Mais depuis très longtemps, il vivait dans une cité urbaine de Francie 93 dénommée Noirceur le Grand.
Ce jour là de novembre, digne et anxieux, il s’avançait vers une femme dans une pièce aux murs nus, juste une table, deux chaises, un ordinateur et depuis quelque temps un écran transparent qui le séparait de la femme. Il venait pour son dossier retraite.
On lui avait dit. Il fallait pour qu’on examine sa demande, qu’il prononce une formule mystérieuse, une suite de 13 chiffres qui n’avait pour lui qu’une signification obscure.
Il énonça lentement et solennellement tous les chiffres à la femme.
Celle-ci sortit des documents gris et bleus et mauves couverts de caractères hiéroglyphiques et se mit à les étudier.
La femme lui souriait et il lui rendit son sourire.
Les questions commencèrent. Sur son relevé de carrière lui expliqua-t-elle.
A travers ses réponses il revit toute sa vie et son parcours depuis la lointaine Ile Rouge.
Sa date de naissance au pays, celle de son mariage, ses mariages coutumiers précisa-t-il, la date de naissance de ses nombreux enfants.
Et puis tous les travaux qu’il avait accomplis. Là-bas il avait travaillé dans des champs de vanilliers. Et en Francie 93 il avait exercé mille métiers, mille misères. C’était écrit sur son relevé de carrière.
La femme visiblement réfléchissait, puis notait, écrivait.
Elle souriait toujours et semblait maintenant très sereine.
Parmi les nombres qu’il ne cessait de fournir, l’un d’eux était magique. 173.
173 trimestres déclara bien-aise la femme.
Alors toutes les phrases se brouillèrent dans sa tête mais avec un grand bonheur.
173 trimestres, il avait le taux plein, le maximum pour sa retraite.
Il pourrait retourner au Pays, heureux, vivre avec ses enfants le reste de son âge.
Alors il se retourna et déposa sur la table de la femme les mille étoiles d’or qu’il avait dans ses yeux.

 

 

Epilogue : toute ressemblance avec la réalité est vraie ou presque.
2138 est le nombre de personnes reçues à la section retraite.  L’Ile rouge c’est Madagascar.
Tous les conseillers retraite connaissent bien le petit village de Noirceur le Grand en Francie 93. Où réside la Cnav.
L’homme qui vient se faire aider pour sa retraite aurait pu être une femme originaire comme lui de plus de 50 pays au Maghreb, en Afrique subsaharienne, Amérique du Sud, aux Indes et pays asiatiques, en Russie, en Europe. On voyage beaucoup à la section retraite et on entend toutes les langues.

Visite aux personnes âgées

Les visites ont du être suspendues mais le contact a été préservé autant que possible.

Aide à la création d’entreprise

Les créateurs d’entreprise qui sollicitent RESSAC continuent à bénéficier de l’accompagnement des bénévoles de REESAC. 

Les rendez vous ont de nouveau lieu au siège ou dans des permanences dans certaines mairies.

RESSAC reste très présent à la Cité des Métiers par des permanences et en animant des ateliers.

Reunion de rentrée 2021

L’EPOPEE DE RESSAC

Oyez braves gens la longue histoire de Ressac, de la nuit des temps à nos jours, célébrée par le barde des temps modernes.

L’épopée conte la séparation héroïque d’avec CRICA

De ces jeunes ainés nous pouvons être fiers
Admirant aujourd’hui ce qu’ils faisaient hier.

On évoque ensuite les pérégrinations à la recherche d’un local

Combien de présidents, valeureux capitaines
Qui recherchent pour Ressac une adresse incertaine
Dans le morne horizon se sont évanouis.
Combien se sont usés, dure et triste fortune
Dans un Paris sans fond, par une nuit sans lune
Pour dénicher enfin pour Ressac un garni.

Le barde évoque ensuite les différentes activités de RESSAC et d’abord la visite aux personnes âgées :

Les uns étaient partants, d’autres étaient enchantés
De ce soutien affable quasi inespéré
L’aimable vocation commençait à renaître,
La visite aux ainés, leurs besoins, leur bien-être.

… puis les dossiers retraite dont les plus surprenants :

Un jour Martine surprise a failli dérailler
Quand un très vieux Malien avoua trois épouses
Une vivant à Paris, et les autres jalouses
Totalement occupées avec quatorze enfants.
Elles vivaient au pays, les ressources espérant
D’une boite de nuit qu’il surveillait matin.
Au noir était payé. Là était son butin.

Ainsi que l’aide à la création d’entreprise :

L’aide aux jeunes créateurs d’entreprise est ardue,
On rencontre parfois des plans un peu tordus.
…………..
Il nous reste les contes, et notre babillage
Étalé devant vous comme échantillonnage
Remplacera ce jour les Il était une fois,
Barbe-bleue, Cendrillon, les contes d’autrefois
Portés avec talent devant des pouponnières
Et aussi quelquefois devant des grabataires
Apportant à chacun un peu de poésie,
Nous avons quant à nous choisi la fantaisie.

Le cœur des conteurs offre alors un refrain sur l’air d’Au clair de la lune.

Voici déjà la saison 7 qui rappelle comment « Nos activités furent frappées par la peste des temps modernes »

En janvier de l’an vingt, ce fut le Corona
On dut se confiner et Ressac s’enferma.
Chacun devant sa table écrivit des poèmes
C’était Mimi Pinson dans la Vie de Bohème

Les conteurs et conteuses proposent au cours de cette belle après-midi un recueil de ces poèmes intitulé Sourions quand même. Ces poèmes écrits par ces mêmes conteurs privés d’auditoire.

Cette héroïque  épopée se termine en chanson :

La retraite en chantant finit notre carrière,
La liberté guide nos pas …

Mais il est bien précisé que la Saison 2 reste à écrire.


AG2021 Le Pot

Photos de Dominique L-G

Documents à télécharger

Share