Assemblée de rentrée 2018 : un débat sur les valeurs

Les adhérents de RESSAC se sont retrouvés pour la traditionnelle réunion de rentrée ; un peu retardée cette année mais toujours chaleureuse et amicale.

Valeurs à transmettre

Après quelques informations sur l’organisation de l’association et des quatre sections qui la constituent et en font la richesse, les participants étaient invités à réfléchir en sous-groupes aux valeurs énoncées dans la charte  ; valeurs qui animent leur activité chez RESSAC. Invités également à donner des illustrations concrètes de ces valeurs partagées ; évoquer des souvenirs et des témoignages de moments vécus.

Assemblée de rentrée Nov2018

Au moment de la restitution, un terme est fréquemment cité c’est celui d’accompagner,qui parait englober ceux d’aide et de conseil et renfermer en plus l’idée de continuité, de suivi.

 

Accompagner, aider, conseiller les personnes qui le souhaitent. L’accompagnement physique d’une personne âgée pour par exemple faire ses courses comporte en même temps un accompagnement moral.

 

Une notion très proche évoquée est d’être à l’écoute. Pour des conteurs, l’écoute peut être « visuelle », gestuelle, elle permet de « sentir » l’intérêt ou le désintérêt du public (petits enfants des crèches, écoliers, familles, personnes âgées), ce qui le touche ou pas et de moduler son récit.

La disponibilité est associée à l’écoute. Cette disponibilité permet d’entendre et d’aider ceux que les bénévoles accompagnent.

Dans le cadre de la création d’entreprise, il peut y avoir dans certains cas une responsabilité morale pour le bénévole à dissuader le porteur de projet de s’engager dans une voie qu’il juge sans issue et inutilement coûteuse sur le plan financier.

Autre thème développé par les participants, celui de transmission.

 

Valeurs à transmettre, créer des liens entre les générations:

Pour la création d’entreprise, il s’agit pour le conseiller RESSAC titulaire d’un savoir de transmettre ses connaissances et surtout son expérience. La poursuite dans le temps de cette mission peut donner naissance à une relation humaine plus profonde.

Les contes peuvent faire naître une écoute dont l’importance insoupçonnée se révèle dans l’expression entendue :  « pour cela, je vous serai reconnaissante jusqu’à mon dernier jour ».

Cette transmission exige d’être, en retour, à l’écoute des personnes rencontrées, dans le respect de leur vécu et de leurs expériences ; en excluant tout jugement.

Pour l’aide aux dossiers de retraite, c’est une exposition du dossier ; il peut y avoir un aspect confidentiel pour ce qui touche à la déclaration de patrimoine, aux données personnelles, aux relations familiales.

Pour les conteurs, il peut exister des sujets délicats à aborder, cela peut nécessiter parfois une connaissance de la vie des personnes qui composent l’auditoire, de leur sensibilité pour ne pas aborder des sujets susceptibles de les froisser.

Utilité sociale

On en arrive à traiter de l’utilité sociale

A titre d’exemple, il a été évoqué qu’à la fin d’une séance de contes dans un EPHAD, les larmes aux yeux, une personne a embrassé le conteur et crié « c’était formidable ! ».

Au début de l’accompagnement, un futur créateur d’entreprise qui, après avoir payé tout ce qui était obligatoire, disposait d’un euro pour manger, déclarait « je ne vaux rien, je ne suis rien ». Après avoir acquis le statut de gérant de société, il dit se sentir redevenir une personne, quelqu’un. Même si l’on reste sans trop d’illusion sur l’avenir de sa société cette satisfaction valorisante sera une étape importante de son vécu social.

Une animatrice de Pôle emploi fait appel à Ressac pour créer sa propre entreprise.

Une enseignante d’une école primaire située dans une zone prioritaire fait part aux conteurs de sa satisfaction car les enfants ont adoré les contes, ont vraiment mémorisé certaines histoires et elle a pu travailler le vocabulaire à partir d’un de ces contes.

Partager un moment de bonheur

Et la discussion évolue ensuite vers ces occasions de belles rencontres pour les bénévoles, comment exprimer le bonheur et le bienfait que nous y trouvons à travers un sourire, un comportement qui change, comment le désigner : « partager un moment de bonheur ? ». Et inviter à nous rejoindre pour le partager.

Ces échanges font vivre la devise de RESSAC : « Créer du lien social ».

Transmission Lien social

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *