Information sur la retraite avec des stagiaires de l’IUT de Bobigny

 

Aide aux dossiers de retraite  : une action intergénérationnelle rafraîchissante dans le 19ème arrondissement.

 

Ressac a été contacté au mois de Mars par le directeur du CASVP (Centre d’actions sociales de la Ville de Paris) du 19ème arrondissement.

Pour Ressac il s’agissait d’organiser une intervention d’information sur la retraite en direction d’une catégorie d’habitants du 19ème, avec quatre stagiaires de l’IUT, l’Institut universitaire technologique de Bobigny PARIS 13, accueillies par le Centre dans le cadre de leur formation.

Ces dernières, Laura, Samia, Mickaëlla et Salima préparaient le diplôme d’état d’assistante de service social (DEASS) ainsi que la licence intervention sociale, (option accompagnement social et conduite de projets).

Dans ce cadre elles devaient mettre en place une action collective pour un groupe de personnes allocataires du RSA (revenu de solidarité active), allocation servie après le chômage, qui selon quatre critères, âge, santé, absence de projet et de demande sociale et autonomie ont été mises à disposition (MAD) par Pôle Emploi. C’est-à-dire qu’elles sont hors d’obligation de répondre au devoir de recherche d’emploi et de contrôle par Pôle Emploi… Un peu hors du champ d’application des droits sociaux.

Un diagnostic fait sur ce public par le CASVP 19, une centaine de personnes, a révélé que nombre d’entre elles  étaient proches de la retraite et l’avaient même dépassé et que, pour  la plupart  elles ne connaissaient pas leurs droits dans  ce domaine.

Le projet consistait donc à faire connaître aux participants leurs droits de liquidation de leur retraite et à les orienter vers les permanences de Ressac pour les accompagner dans leur démarche.

 

Pour ce faire le projet s’est déroulé en trois étapes.

 

  • Les quatre jeunes stagiaires ont d’abord participé à une permanence retraite tenue par deux conseillers de Ressac, l’une au siège avec Jean-Louis et l’autre au Centre social et culturel Riquet avec Martine.
  • Dans un second temps l’intervention  a été conçue et organisée par le directeur, les stagiaires et les deux conseillers Ressac, au sein d’une réunion préparatoire du CASVP 19, rue du Pré Saint Gervais.   Les stagiaires ont réalisé un Power Point efficace sur la retraite d’après les informations fournies par Jean-Louis et Martine. Il était complété par  un descriptif des prestations sociales ouvertes aux retraités par les centres sociaux de la mairie du 19ème.
  • Enfin le 18 avril, jour de l’intervention, l’animation s’est déroulée au centre social Rosa Parks, boulevard Mac Donald, Paris 19ème, dans une belle salle de ce centre.
  • Un après-midi chaleureux réunissant, d’abord autour du Power Point commenté par Jean-Louis , Martine et les stagiaires, suivi avec beaucoup d’attention par les invités, puis autour d’un café ouvert aux questions et au dialogue avec l’ensemble de tous les participants.

 

Une réaction à chaud des stagiaires

Bonjour à toutes et à tous,
Nous tenions à vous dire tout le plaisir que nous avons eu à collaborer avec vous dans le cadre de cette première réunion d’information  « Futurs retraités soyez prêts »
Cela a été très enrichissant pour nous, et nous en conserverons en excellent souvenir.
Et un plaisir de travailler à vos côtés et nous espérons que nous aurons l’occasion de nous revoir.

 

Un commentaire du directeur

Tout d’abord, je tiens à féliciter l’ensemble des participants/animateurs de l’action qui nous a réunis le 18 avril. Pour ma part, j’estime que la journée s’est bien déroulée et que le public (allocataires RSA en MAD), surtout, semble y a avoir trouvé satisfaction.

 

Commentaire de Martine

Rafraîchissant et intergénérationnel : les quatre jeunes filles élèves assistantes sociales, le directeur du CASVP 19ème, un public de futurs retraités du 19ème arrondissement qui nous a très appréciés semble-t-il.
Des lieux nouveaux, Pré Saint Gervais, Boulevard Mac Donald.
Une autre forme de prestation : préparation collégiale, réunion collective, des outils performants.
Un véritable plaisir pour une ressacoise.

 

Commentaire de Jean-Louis

Les habitants du 19ème rencontrés sont des personnes en complet dénuement qui craignent que leur accession à la retraite leur supprime des avantages- transport gratuit, CMU-C, aide au logement – auxquels ils ont droit par le fait d’être au RSA. Dans la seconde partie de leur exposé les stagiaires leur ont présenté les avantages qu’ils conserveraient en tant que retraités et/ou les démarches à faire pour les maintenir.

Cette population très fragile souvent en rupture familiale et sociale vit le RSA comme un déclassement d’où des comportements de méfiance et un certain immobilisme amer ; « je gagne la retraite mais que deviennent mes autres droits ? ».

En effet être au RSA n’implique pas de percevoir une retraite à taux maximum comme d’autres cas de figure de retraités (handicapés, carrière longues…) et les allocataires risquent d’être obligés d’attendre jusqu’à 65 ou 66 ans pour avoir droit automatiquement à l’Aspa, l’allocation vieillesse qui complétera alors leur modique retraite.

Nous les conseillers retraite devons être vigilants face à ces situations de précarité.

 

Conclusion de la Présidente

Fierté que le CASVP nous ait proposé cette  action,  et fière de la « réponse » ressacoise .

– Martine Rougeaux-J.Louis Durst

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *